LE CINQUANTENAIRE DE L’INDEPENDANCE DU MALI


Le cinquantenaire, Ce mot est à la une aujourd’hui et se trouve sur toute les lèvres et suscite à tout le monde une joie intense. Ça ne doit pas se limiter là, ça doit être lié aux actes et traduit dans le comportement de tous les jours de tous les maliens.
Le CINQUANTENAIRE, après avoir rendu un grand hommage aux pionniers de l’indépendance, chaque Malien, sans distinction de rang sociale, de religion, de race, doit mesurer son niveau de patriotisme en se posant la question de savoir : qu’est-ce que moi-même, discrètement et officiellement, dans le cadre politique, social, administratif et économique, j’ai fait pendant ces 50 ans pour le développement du grand Mali ? Pendant ces 50 ans ? Qu’est-ce qui a marché ? Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Qu’est-ce qui reste à faire pour le Mali prospère ?
Ce sont les réponses trouvées à ces questions dans les bureaux, par les administrateurs, sur les grands sentiers de construction d’infrastructures par les maçons et les ouvriers, dans les marchés par les commerçants, dans les salles de classes par les instituteurs, dans les champs par les paysans, dans l’eau par les pêcheurs et dans la forêts par les éleveurs, bref tous les maliens, hommes et femmes, que nous saurons mesurer ce qui est fait et ce que nous devons faire pour mettre à disposition des générations futures, un Mali bien développé.
Cela interpelle chacun de nous, à œuvrer dans le sens de satisfaction de tous que je vais appeler la grande solidarité entre les travailleurs, les grands acteurs de développement de la patrie.
Cela est valable pour tous les pays africains sans barrières frontalières. Même si tous les pays africains n’ont pas accédé à l’indépendance le même jour, beaucoup ont été indépendants dans les années 1960, ce qui fait que le CINQUANTENAIRE unifie tous les pays africains et interpelle tous les africains à se donner la main et aller dans le même sens pour faire du continent africain, un continent libre et prospère. Je ne peux pas alors passer, sans rendre hommage et prendre l’Union Africaine comme espoir porteur de paix et de l’unité entre les pays africains et entre les pays africains et tous les pays du monde.
Merci, que l’Afrique se développe, que le monde se développe, que la paix s’implante dans le monde entier.
LE CINQUANTENAIRE DE L’INDEPENDANCE DU MALI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s