Le temoignage d’une jeune écolière malienne sur Sotigui Kouyaté


Sotigui Kouyaté était très connu au Mali surtout à travers ses films comme « Siya » et de « Soundjata » comme les enfants disent. Je me rappelle bien que chaque fois que l’un de ces deux films doit apparaitre sur l’écran, les enfants viennent entourer la télévision. Pour témoignage, je me suis adressé à une écolière malienne de 16 avec une photo de Sotigui. Écoutons-la.
Reconnais-tu ce monsieur dans cette photo?
Ecolière: « Oui, je le reconnais, c’est un cinéaste. Je ne connais pas son vrai nom, mais j’ai regardé ses films comme : Siya Yatabari et Soudjata Keita. Dans le film Siya, il joue le rôle de chef de guerre et dans Soundjata, c’est le griot de la famille keita où il raconte à Mabo sa généalogie. »
Parmi ces deux films, lequel tu as aimé plus et pourquoi ?
Ecolière: « J’ai aimé le film Soudjata Keita. J’ai aimé ce film parce que c’est bien tourné et le conteur explique très bien l’histoire, tout le monde comprend et ça amuse beaucoup les enfants. C’est un vrai film africain. Je trouve ce vieux très sage et il aime bien Mabo, un jeune élcolier qui aime connaitre son origine et le passé de sa famille. »
Avais-tu déjà appris cette histoire de Soudjata keita avant ce film ?
Ecolière: « Oui, je l’avais déjà apprise à l’école et ça se passe comme on me l’a apprise à l’école, mais la différence c’est que dans le film, j’écoute l’histoire et je vois l’image en même temps. Le fait que le film est tourné en bambara, cela me permet de mieux comprendre aussi. »
Quelle leçon as-tu tiré de ce film ?
Ecolière: « Ce film m’apprend beaucoup sur l’histoire de Soudjata Keita, un héro de mon pays et le rôle du griot dans notre société. Cela est une fierté pour moi de connaitre l’histoire de mon pays et de pouvoir l’apprendre à mes enfants un jour. En voyant le courage et la bravoure de Soudjata, surtout quand il s’exile et revient au Mandé pour la guerre, cela me donne le courage de bien travailler à l’école pour servir un jour mon pays d’une manière ou d’une autre. »
Es-tu au courant de son décès ?
Ecolière: « Oui, je suis au courant. Je sais qu’il est décédé il n’y a pas longtemps. Nous nous résignons, sinon je voulais qu’il reste longtemps pour nous tourner d’autres films. Mais maintenant, je ne peux que me contenter de regardé les films qu’il a déjà tournés et chaque fois que je pense à ça, je sens une place vide. »
Que son âme repose en paix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s