La mendicité grandissante au Mali


Il faut parfois aborder certaines pratiques néfastes pour informer et sensibiliser autour de ces phénomènes.
Aujourd’hui au Mali, personne ne peut ignorer l’échelle grandissante de la mendicité au Mali, ce qui cultive la paresse et la fainéantise chez les enfants. Dans les rond-points, à longueur de journée, nous voyons les vieilles personnes sous le soleil ardent solliciter des pièces de monnaie aux passants. Il est de coutume au Mali de venir au secours, de soutenir les plus faibles et d’aider les plus démunis pour que chacun ait gout à la vie. C’est pour quoi nous voyons à tout moment les passants glisser les pièces de monnaie entre les mains des mendiants. Nous pouvons bien comprendre ce geste pour les handicapés physiques ou mentaux, pour les vieilles personnes qui n’ont pas de soutien familial. Mais il est temps de faire la part des choses. Cette mendicité va à une échelle grandissante car nous voyons le nombre de mendiant croitre dans ces rom-point. Est-ce que ce n’est pas du aux rumeurs que certains mendiants sont en train de construire de belles maisons, d’acheter des véhicules pour faire le transport ? Cette rummeur peut faire de sorte que certaines vieilles personnes viennent s’associer aux autres pour avoir des choses de ce genre. Je pense qu’il est grand temps de sensibiliser autour de ce phénomène qui ne fait pas honneur à notre pays, à notre société.
Le cas des disciples coraniques aussi se comprend parce que c’est une coutume religieuse ou sociale, mais nous devons d’abord nous poser cette question: comment est venue cette pratique de toujours donner aux élèves coranique ? Sont-ils tous disciples, tous ces enfants qu’on rencontre dans les rom-points, à la porte des restaurants, dans les gares routières partout je peux dire maintenant avec des calebasses ou des boîtes?
Je crois que certains d’entre eux ne sont pas disciples et ont leurs parents à la maison. Seulement, ils ont commencé à prendre gout aux petites pièces qu’on leur glisse entre les mains et c’est leur cultiver la fainéantise, je crois bien, si on continue comme ça ! Nous devons aussi nous rappeler que cette pratique ne va pas avec les pratiques sociales de chez nous. Il est bon et même très bien d’aider, de faire des cadeaux aux enfants, d’aider les pauvres, mais il est temps de faire la part des choses dans ce domaine où on ne sait même plus qui est qui et cela ternit l’image de notre pays.
Le pire dans tout ça, c’est que si nous ne faisons pas attention, cette pratique va atteindre nos villages. Pour preuve, au poste de péage d’un village non loin de Bamako, j’ai vu un groupe d’enfants arrêtés pour dire : Alla ka se n’aw ɲuman ye » (que Dieu vous sauve sur la route) et cela en contre partie pour avoir des pièces de monnaies par des passagers. C’est grave ! C’est très grave si la mendicité atteint nos villages !
Alors, levons-nous, sensibilisons pour que ce feu s’éteigne dans nos ville avant qu’il ne soit trop tard.
La mendicité grandissante au Mali

Publicités

Une réflexion au sujet de « La mendicité grandissante au Mali »

  1. C’est vraiment un probleme la mendicite au Mali. les autorites doivent prendre des dispositions contre les maitres coraniques et aussi les parents qui laisse leurs enfants dans la rue ou eux meme qui sont dans la rue;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s