L’impact de l’alphabétisation dans le développement durable des femmes


Le Mali regorge aujourd’hui d’associations féminines à travers le pays. Ces associations féminines ont pour but de mener des activités génératrices de revenu pour lutter contre la pauvreté et d’améliorer leur condition de vie. La plus grande partie de leurs activités de revenu se focalise sur la transformation des produits locaux. En cela, elles travaillent en général avec les autres femmes de la localité. Quelques fois, la langue de communication pose problème vue que la plupart des femmes des localités rurales ne fréquentent pas l’école.
Certaines associations féminines tentent de relever ce défit de communication et de bien mener leur parténariat avec les femmes de la localité grâce à l’Alphabétisation comme cette coopérative de Zantièbougou (par Maplandia.com), qui s’est transformée au fil des ans en coopérative dénommée (COPROKAZAN), coopérative des Productrices de beurre de Karité de Zantiébougou.
Selon Mme Watara Mariam Watara, COPROKAZAN est en grande partie composée de femmes néo-alphabètes qui traitent tous les documents des activités de la coopérative en bambara. Les rapports d’activités, la gestion économique de la coopérative, les discours, le cahier de charge, tout se fait en bambara.
« Pendant les assemblées générales où nous procédons à la sensibilisation des femmes, les dossiers sont traités en bambara, présentés sur PowerPoint et projetés à l’intention de tout le monde. » a dit la gestionaire de la coopérative.
« Pendant ces assemblées, nous sensibilisons les femmes par rapport à la bonne manière de traiter les noix de karité pour pouvoir donner des produits de bonne qualité » explique davantage Mme la gestionnaire de la coopérative.
« Ce choix de mener nos activités en langue nationale nous a facilité la tâche car le message passe vite, l’assistance se sens bien concernée, un climat de confiance règne, chacune s’exprime librement et cela solidifier nos rapports avec les autres femmes. Personne ne se sent marginalisée parce que nous parlons dans une langue que tout le monde comprend » a-t-elle ajouté
« Parmi les autres femmes assistantes, il ya également des néo-alphabètes qui, au-delà de ce qu’elles écoutent, savent bien lire ce que nous projetons. Elles constituent aussi un grand soutien à nos activités parce qu’elles expliquent davantage nos activités aux autres femmes même en dehors des assemblées » elle a ajouté.
Mon interlocutrice a conclu en disant qu’elle est convaincue que l’alphabétisation joue un grand rôle dans le développement durable en milieu rural, surtout pour les femmes dont la majorité ne fréquente pas l’école à présent.

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’impact de l’alphabétisation dans le développement durable des femmes »

  1. The mention of confidence in the article is an immeasurable intangible. The confidence gained in learning and doing business in the native language can only unlock intelligence and creativity of the women. Good job.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s