Villageinfos: Le manque de carte d’identité rend difficile la libre circulation des populations rurales


photo (1)

 

Photo maliweb.net

Chaque année après les récoltes, les jeunes du village partent pour l’exode rural. Garçons et files se rendent en villes et dans d’autres pays pour la recherche de meilleures conditions de vie. Pour être en règle au cours du voyage et en ville, ils procèdent d’abord à la recherche de la carte d’identité aux différentes préfectures de leurs localités respectives. Auparavant, tout était facile et rapide, mais ce n’est pas le cas en cette de guerre où les jeunes ruraux sont confrontés à d’énormes problèmes pour obtenir la pièce d’identité.

Aujourd’hui, pour avoir la carte d’identité, il faut se réveiller très tôt le matin pour faire partie du long fil qui se forme à la prote de la préfecture. Il te faut encore des semaines et des semaines à faire cela pour pouvoir l’obtenir et ce n’est même pas sûr! Le nombre élevé de la demande en même temps s’explique par le faite que ceux dont la carte est périmée, veulent les actualiser avant de se déplacer, ceux qui n’en n’ont pas et qui voyageaient avant sans pièce d’identité ne veulent pas risquer cette année et ceux dont c’est la première fois d’aller à l’exode rural et qui n’ont pas d’expérience veulent strictement se conformer à toutes les règles pour voyager. Ce nombre s’ajoute à ceux d’autres voyageurs comme des commerçants locaux qui vont faire des achats dans les viles.

Beaucoup de jeunes vont-ils rester au village cette? La réponse est oui parce que pire est maintenant qu’il y aurait même le manque de pièce de carte d’identité dans les préfectures et ce serait le même cas dans les commissariats de police à Bamako comme indique cet article sur maliweb.net.  Pour ne pas prendre trop de risques de voyager sans pièce d’identité, beaucoup de jeunes préfèrent rester au village à cause de la crise sécuritaire  que traverse le pays.

La patrouille nocturne est également très élevée à Bamako ces derniers temps. Pour cela, tous ceux qui n’avaient pas de pièce veulent en avoir pour se mettre en règle. Cela a également augmenté le nombre de demandeurs de carte d’identité à Bamako et pour l’avoir, il fallait également se lever tôt le matin et passer la journée au commissariat pour l’avoir et cela pendant des semaines. Maintenant, il y aurait même le manque de pièce de la carte d’identité dans les commissariats  comme dans les préfectures. Ce manque de pièce de carte d’identité dans les préfectures et les commissariats s’expliquerait par plusieurs raisons dont une, selon Fatouma dans ce tweet :

@fatittystar: « un policier m’a expliqué qu’elles etaient fabriquée au canada et que c’etait arreté depuis le coup d’etat »

D’une manière ou d’une autre, celui chargé de ce domaine doit se battre pour débloquer cette situation pour que les populations maliennes circulent librement et en règle !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Villageinfos: Le manque de carte d’identité rend difficile la libre circulation des populations rurales »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s