Une candidate à découvrir : Yu Hong Wei, dite Astan Coulibaly


Astan coulibaly - Copie« Mes priorités pour Ségou sont le chômage des jeunes et la santé de la mère et de l’enfant »A l’occasion des élections législatives, Yu Hong Wei, dite Astan Coulibaly, présente sa candidature à Ségou, région du centre du Mali. Cette mère de quatre enfants, et grand-mère, souhaite apporter sa contribution au développement de cette région. Astan Coulibaly s’exprime en Bambara et ses propos ont été traduits en français

Angaelections : Depuis combien de temps êtes-vous au Mali?

Astan Coulibaly : « Je suis installée à Ségou depuis 1982. Mon mari travaille à la Compagnie malienne de textile (COMATEX) et réside à Ségou ».

Angaelections : Pourquoi vous appelle-t-on Astan Coulibaly?

A. Coulibaly : « Grâce à mon mariage avec Amadou Coulibaly. J’ai connu mon mari dans les années 1970 alors qu’il poursuivait ses études en Chine ».

Angaelections : Quelle est votre profession?

A. Coulibaly : « Je suis une femme très active ! Je vends notamment des produits pharmaceutiques chinois, et m’intéresse beaucoup à construction et au transport ».

Angaelections : Qu’est-ce qui vous a poussé à être candidate ?

A. Coulibaly : « Mon amour pour Ségou. C’est la première fois que je me lance dans la politique. J’ai la ferme volonté d’aider la ville et j’estime avoir beaucoup à offrir à la population ».

Angaelections : Que comptez-vous faire une fois élue?

A. Coulibaly : « J’ai deux axes prioritaires, apporter des solutions au chômage des jeunes et  à la question de la santé de la mère et de l’enfant ».

Angaelections : Quelles sont vos ambitions politiques après les élections législatives?

A. Coulibaly : « Je me concentre sur les élections législatives. Après, on verra Inch’Allah ».

 Source: www.angaelections.com 

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Une candidate à découvrir : Yu Hong Wei, dite Astan Coulibaly »

  1. J’ai bien aimé cette information. Pour moi, elle est la preuve que de nos jours la mondialisation est tout azimut, que l’amour n’a pas de frontière et elle confirme le dicton peul selon lequel chez toi, c’est là où tu trouves ta fortune.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s