Mali: Interview avec Fatoumata Diaby, la battante de Sakolabada à Kéniéba


IMG_20160621_152742

Communément appelé « Taxinin » ou « katakatanin », le moto-taxi est aujourd’hui utilisé dans presque toutes les régions du Mali. Il sert de transport en commun dans certaines villes comme à Ségou par exemple  où il tente de supplanter les taxi à cause de son prix abordable, comme souligné dans le blog TOUBABOU A BAMAKO. A Bamako, il est utilisé pour le transport de bagages. Dans certaines zones rurales, des commerçants s’en servent pour aller vendre leurs marchandises de villages en villages. Dans toutes ces activités, Ce sont les hommes qui travaillent avec le « katakatanin », mais le cas de Fatoumata était ma première fois de voir cet engin conduit par une femme.

J’ai rencontré Fatoumata au niveau de Kati le 28 juin 2016 sur son nouveau moto-taxi en partance à Kéniéba sur une distance de 484 kms. Voir une femme au volant d’un engin difficile à conduire même pour les hommes pour la première fois, m’a poussé à découvrir davantage ce que fait Fatoumata avec le moto-taxi et je me suis entretenu avec elle.

Lisez l’interview sur notre blog culturel « Qaund le village se réveille »

 

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Mali: Interview avec Fatoumata Diaby, la battante de Sakolabada à Kéniéba »

  1. Ping : FATIM, DIE POWERFRAU VON KENIEBA, SETZT SICH IN EINEM UNGEWÖHNLICHEN BERUF DURCH – Interview avec Fatoumata Diaby, la battante de Sakolabada dans le sud-ouest | MALI-INFORMATIONEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s