Farafinna ni Faransi ka lajɛba Mali kɔnɔ

logo-du-27e-sommet-afrique-france-324x160

Le logo du sommet

Ɲinɛ san 2017, o bɛ bɛn Faransi ni farafinna ka lajɛba tako 27 nan ma. O bɛ kɛ Mali faaba kɔnɔ. Jamana kuntigi 25 ka kan ka na ɲɔgɔn kunbɛn yan, ka hakulina falen falen kɛ. O hakilina falen falen ninnu bɛ kɛ ka ɲɛsin lakana sabaliti, sɔrɔyiriwasiraw, Kalanko, ani fɛn fɛn n’o de bɛ hadamadenya sabati ka laafiya sabati jamanakɔnɔdenw ye.

O lajɛba in kama, Mali Gakɔrɔnama cɛsirilen bɛ walasa o ko ka kɛ ko sabatilen ani kunnawoloko ye. O de kama; sirabaw dilanna; k’u ɲɛgɛn, ka wale caman ta ka ɲɛsin jɛya ni bɛɛsɛya fana ma. O kow kama, jamakulu caman wililen bɛ ka jɔ u sen kan walasa, cogo o cogo la, fiɲɛ foyi kana sɔrɔ nin ko in labɛn fan fɛ. O de la, jamanakuntigi weele caman bila ka ɲɛsin jamanadenw ma, walasa bɛɛ ka nin ko in kɛ i kunkɔrɔko walasa, nin dunanba minnu bɛ na an ka jamana kɔnɔ, olu kana jiginna yɔrɔ foyi sɔrɔ an na yanni u taali cɛ.

Jamanakuntigi 25 bisimilali tɛ konɔgɔn ye, nka, a n’a gɛlɛya bɛɛ, Gakɔrɔnama dabali bɛɛ bila senkan u jatigilako la otɛliw la. Kunnafoniw b’a jira k’a fɔ k’o tɛ sigako ye tugun.

Lakabata fan fɛ, a bɛ kalo caman bɔ sisan, wolomasiritabaw ni polosiw b’u sen kan su ani tile walasa ka lakana lasabati dugu fan bɛɛ fɛ.

Kunnafoni di sira fɛ, dabali camn fana tigɛlen bɛ walasa mɔgɔsi kana to dibi la nin ko in na: Jamna telewisɔnba bɛ k’a ka labɛn sabati walasa k’a ta dunanw cunnina an ka pankurujiginkɛnɛ kan, fɔ ka se baara tɔw ma, u ka se k’o bɛɛ jira jamanakɔnɔdenw na. O kɔfɛ, arajow ni papiye kunnafonidila caman fɔ ka se jamana kɔkan kunnafonidilaw ma, o caman weelelen bɛ nin ko in walasa bɛɛ ka se ka somɔgɔ sama sɔrɔ à ko sen fɛ.

An bɛ dugaw kɛ, Ala k’a ko kɛ ko sabatilen ni kunnawoloko ye. Ala ka kɛ hɛɛrɛ ye Jamana ni jamanadenw ma.

Aw ni ce.

Publicités

Mali: Interview avec Fatoumata Diaby, la battante de Sakolabada à Kéniéba

IMG_20160621_152742

Communément appelé « Taxinin » ou « katakatanin », le moto-taxi est aujourd’hui utilisé dans presque toutes les régions du Mali. Il sert de transport en commun dans certaines villes comme à Ségou par exemple  où il tente de supplanter les taxi à cause de son prix abordable, comme souligné dans le blog TOUBABOU A BAMAKO. A Bamako, il est utilisé pour le transport de bagages. Dans certaines zones rurales, des commerçants s’en servent pour aller vendre leurs marchandises de villages en villages. Dans toutes ces activités, Ce sont les hommes qui travaillent avec le « katakatanin », mais le cas de Fatoumata était ma première fois de voir cet engin conduit par une femme.

J’ai rencontré Fatoumata au niveau de Kati le 28 juin 2016 sur son nouveau moto-taxi en partance à Kéniéba sur une distance de 484 kms. Voir une femme au volant d’un engin difficile à conduire même pour les hommes pour la première fois, m’a poussé à découvrir davantage ce que fait Fatoumata avec le moto-taxi et je me suis entretenu avec elle.

Lisez l’interview sur notre blog culturel « Qaund le village se réveille »

 

Formation des Jeunes de Bancoumana aux blogs et aux réseaux sociaux

Du lundi 12 au mercredi 14 janvier 2015m  s’est tenue dans la salle Bourem d4oxfam, une formation des jeunes de Bancoumana au blog et a l’utilisation des reseaux sociaux. La formation a été initie par Oneworld UK Mali dans le cadre de la mise en œuvre du projet femme leader et jeune citoyen travailleur.

OneWorld est une ONG au Mali, qui vise a renforcer les capacites des jeunes pour quils puissent avoir des informations sur la santé sexuelle et reproductive en vue de gerer de facon sqine et responsqble leur sexualite. En outre, il forme les jeunes à la technologie informatique.

Pendant trois jours, les jeunes participants venus de Bancoumana ont été encadres par un groupe de formateurs sur plusieurs notions dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication : les blogs, les sites web, les reseaux sociaux tels que facebook et twitter. Les jeunes ont egalement été inities a la redaction d’un article et aux modes d’administration d’un blog et d’un site web avec images et videos et l’insertion des liens dans un article de blog.

Une methodologie de la theorie liee a la pratique a permis aux jeunes de bien cerner les contours des differents modules qui leur ont été enseignes. Cette formation permettra aux jeunes de Bancoumana de bien animer le site web cree par le projet au nom de la commune : http://www.bancoumana.ml

tion d’un blog et d’un site web avec images et videos et l’insertion des liens dans un article de blog.

Une methodologie de la theorie liee a la pratique a permis aux jeunes de bien cerner les contours des differents modules qui leur ont été enseignes. Cette formation permettra aux jeunes de Bancoumana de bien animer le site web cree par le projet au nom de la commune : http://www.bancoumana.ml

Un système de Fast Food au village ?

Système de Fast Food au Village.

Système de Fast Food au Village.

Chez les dogons, on ne finit pas de découvrir ces petits trous sur les collines basses aux alentours des villages ou dans la forêt. Un système de Fast Food au village ? Oui, peut-être parce que ces trous servent à moudre les grands de mil.

Quand tu es dans la forêt ou aux alentours du village ou dans la forêt et que tu as faim, mais le repas n’est pas encore prêt, tu es à côté d’un champ mûr non récolté, tu enlève des grains secs sur quelques épis. Tu déposes les grains dans ces trous et tu les mouds avec une pierre moyenne. Cette poudre de mil que tu produits, tu la manges, tu bois de l’eau et tu continues avec ton travail ou ton besoin avant que le repas réel ne soit prêt. Si tu as avec toi du bol, du piment, du sucre et de la poudre du pain de singe , alors, tu les mélanges et voici un repas bien fait en quelques minutes.

 

Afiripeja kɛra dɔnnin bulonba ye lakɔlikaramɔgɔw  bolo  dɔngɔnɔ duguw la

lakɔlikaramɔgɔw kalanni Afiripeja la Mali la

lakɔlikaramɔgɔw kalanni Afiripeja la Mali la

Kama lakɔlikaramɔgɔw ka cɛsiri, u ka nafa ani u ka nimisiwasa jirali  ka ɲɛsin Afiripeja sɔrɔli ma u ka lakɔliso oridinatɛriw kan, o b’a to an bɛ se k’a fɔ ko Afiripeja sigili ɔridinatɛri 52 kan kama lakɔliso ni Banjagara lise la, o dabɔra kun min kama, o ɲɛna.  Lire la suite